Actualité

02. mai 2018

Les scieries du pays ont subi une baisse constante de production ces dernières années. Une nouvelle hausse de la demande de pellets permettra d’augmenter aussi la production de pellets issus de bois de forêt. Photo : Braunschweiler Pellets AG

Pellets de forêt pour répondre à la hausse de la demande

(Energie-bois Suisse) Cela fait 20 ans que le boom des pellets se poursuit en Suisse. Les propriétaires et les recycleurs de résidus de bois sont les premiers à en bénéficier. Grâce à des de l’essor de ces «petits bâtonnets prometteurs». (Text auf Deutsch >>)


Les pellets de bois sont un merveilleux combustible qui, comme les plaquettes, permet un chauffage automatique. Mais grâce à leur forte densité énergétique, leur stockage nécessite trois à quatre fois moins de place pour la même quantité d’énergie. Ils permettent ainsi de réaliser des économies lors de la construction d’une installation de chauffage.

De plus en plus de maîtres d’ouvrage désireux de réaliser des bâtiments renouvelables et neutres en CO2 en sont conscients. En 2017, 280 000 tonnes de pellets ont été consommées en Suisse, plus que jamais auparavant. Selon les indications de proPellets.ch, 70 % de la production est nationale, essentiellement issue de sciure et de copeaux de rabotage. Une poignée de fabricants produisent également des pellets à partir de bois de forêt. Sur prixpellets.ch se sont les fournisseurs BestPellets Wärme, BeO Pellets, Braunschweiler Pellets et Valpellets. Avec 3 % de la production nationale totale, ils constituent encore une niche, mais qui présente un énorme potentiel.

Nouvelle hausse de la demande
Les scieries du pays ont subi une baisse constante de production ces dernières années. Une nouvelle hausse de la demande de pellets permettra d’augmenter aussi la production de pellets issus de bois de forêt. Ernst Braunschweiler de la société Braunschweiler Pellets AG de Bremgarten, en Argovie, s’y atèle depuis quelques années. Il produit ses pellets exclusivement à partir de bois de forêt et fournit près de 300 clients privés ainsi que différentes communes de la région qui possèdent leur propre forêt et qui souhaitent se chauffer avec leur bois. Un gros investissement de construction et d’exploitation est toutefois nécessaire pour les chauffages à plaquettes du fait des exigences en matière de place et d’accès.

Aujourd’hui, les exploitations forestières livrent aux communes leur bois. Empilé en bordure des routes forestières de Braunschweiler Pellets AG, il est transformé en pellets, puis livré aux installations de chauffage. Ainsi, les communes de Bellikon, Eggenwil et Künten chauffent leurs bâtiments scolaires avec des pellets de leur propre forêt et la commune d’Oberwil-Lieli le local de ses sapeurs-pompiers. Ce concept permet de supprimer les importations de pellets ou de matières premières, et donc les longues distances de transport, et d’établir de nouveau une liaison directe avec les propriétaires forestiers.

Ce concept est également intéressant pour l’exploitation des installations. En effet, le délai d’assainissement de nombreux chauffages à plaquettes entre 50 et 500 kW expire en 2021. Et le renforcement des prescriptions de l’Ordonnance sur la protection de l’air (postéquipement d’électrofiltres et d’accumulateurs) confronte de nombreuses installations à des problèmes de place. Les pellets en bois de forêt pourraient offrir ici une solution.

©Texte : Andreas Keel, Energie-Bois Suisse

0 commentaires

Ajouter un commentaire

 
  • Liebi LNC

  • Windhager

  • El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

    Obtener Adobe Flash Player


  • Heizmann

  • Ökofen
 

Publicité

Ici vous trouverez les tarifs publicitaires PDF

Newsletter

 

Suivez-nous!