Actualité

19. sept. 2019

En juin 2008, les pellets coûtaient 7,07 cent. le kilowattheure, tandis que le mazout atteignait un prix maximum historique de 13,38 cent. le kilowattheure et était donc 90 % plus cher que les pellets.

Prixpellets.ch : en dépit d’une hausse importante des prix du mazout, les prix des pellets restent stables

En Suisse, les prix des pellets n’ont quasiment pas changé entre août et septembre. On peut pratiquement exclure une hausse des prix comme celle que connaît le mazout à la suite des attaques perpétrées contre la plus grande raffinerie d’Arabie saoudite. Quand en 2008, le prix du mazout a atteint la valeur maximale historique de 13,38 cent. par kilowattheure, ce qui représentait alors presque le double du prix des pellets au kilowattheure, cela n’a eu absolument aucun effet sur l’évolution du prix des pellets. (Text auf Deutsch >>)

Les attaques de drones contre la plus grande raffinerie de pétrole d’Arabie Saoudite ont entraîné un effondrement de la production. Celle-ci a chuté de 5.7 millions de barils à près de la moitié du volume habituel à la suite de ces "attaques terroristes". C’est ce qu’a rapporté l’agence de presse saoudienne SPA dans la nuit de dimanche en se référant aux propos du nouveau ministre de l’énergie, le Prince Abdulasis bin Salman.

La plus forte hausse des prix depuis la guerre du Golfe
Et, comme on pouvait s’y attendre, lundi matin le prix du baril de pétrole brut coûtait 20 pour cent de plus que le vendredi. Il s’agit de la plus forte hausse des prix depuis la guerre du Golfe, en 1992, selon le quotidien Le temps du 17 septembre. Entre-temps, les prix du pétrole ont à nouveau baissé.

Impacts directs sur le prix du mazout
La nouvelle de cette baisse de production s’est répercutée quasi directement sur le prix du mazout en Suisse : selon www.heizoel24.ch, le prix a augmenté de plus de 10% au cours du week-end, passant de 87,56 CH les 100 litres le vendredi 13 septembre à 96,71 CHF le lundi 16 septembre. Même si, selon Avenergy Suisse, l’ancienne Union pétrolière, nous ne sommes pas dépendants du pétrole saoudien en termes de volume, la Suisse ne peut se soustraire à la hausse des prix du pétrole brut. La volatilité des prix du pétrole brut a un impact presque direct sur le prix du mazout en Suisse, comme le montre une nouvelle fois l’exemple des attaques de drones sur les infrastructures pétrolières saoudiennes de samedi dernier.

Il est peu probable que les prix des pellets grimpent en flèche
Que le prix du pétrole continue d’augmenter ou de baisser, les propriétaires de chaudières à pellets n’ont guère à se soucier d’une augmentation de leurs coûts de chauffage. Le relevé indépendant des prix de prixpellets.ch montre que la probabilité que le prix des pellets suive celui du mazout est pratiquement nulle : en juin 2008, les pellets coûtaient 7,07 cent. le kilowattheure, tandis que le mazout atteignait un prix maximum historique de 13,38 cent. le kilowattheure et était donc 90 % plus cher que les pellets. D’ailleurs, depuis presque 12 ans que prixpellets.ch effectue son relevé indépendant, le mazout a été meilleur marché que les pellets pendant 4 ans seulement, et la différence de prix était très faible. En septembre, une tonne de pellets coûtait en moyenne CHF 361.00, soit seulement CHF 2.60 de plus qu’en août, ce qui correspond à une augmentation de prix inférieure à 1 %.

Texte: prixpellets.ch

0 commentaires

Ajouter un commentaire

 
  • Ökofen

  • Liebi LNC

  • Windhager

  • El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

    Obtener Adobe Flash Player


  • Heizmann
 

Publicité

Ici vous trouverez les tarifs publicitaires PDF

Newsletter

 

Suivez-nous!