Actualité

29. mai 2020

Josef Bürli-Zettel au sujet du prix peu élevé des pellets: «La concurrence est actuellement très rude en raison de la crise économique, des températures douces de l’hiver dernier et des entrepôts de pellets qui sont encore pleins.»

Stefan Kitzmann en est persuadé: «La concurrence se joue presque toujours sur le prix, bien que celui-ci n’atteste pas de la qualité réellement fournie.»

Les pellets ont seulement coûté moins de CHF 350.00 la tonne en juillet 2008 (346.60) et en août 2008 (349.70).

L’entreprise familiale allemande Ley Mineralöl GmbH vient du secteur fossile et propose également des pellets de bois depuis plus de 10 ans. Image: Ley

Le pionnier suisse Bürli Pellets vient tout juste de faire l’acquisition d’un sixième camion de pellets. Photo: Bürli

Prixpellets.ch: En mai 2020, les prix n’ont jamais été aussi bas depuis janvier 2008 - fournisseurs mis à rude épreuve

(CP) Le sondage indépendant de prixpellets.ch a révélé pour mai 2020 le chiffre le plus bas jamais atteint de CHF 344.10 en moyenne par tonne de pellets*. «Il s’agit du prix moyen mensuel le plus faible que nous ayons recensé jusqu’à présent», explique Anita Niederhäusern, fondatrice et éditrice de prixpellets.ch. Le portail recense les prix depuis début 2008. (Text auf Deutsch >>)


Les pellets ont seulement coûté moins de CHF 350.00 la tonne en juillet 2008 (346.60) et en août 2008 (349.70). Le prix maximal moyen par tonne a été enregistré en janvier 2014 avec CHF 420.30. L’écart entre le prix moyen le plus élevé et le prix moyen le plus bas au cours des 12 dernières années correspond donc à près de 18%. Les prix des pellets, qui sont en légère baisse depuis 2017 environ, mettent les fournisseurs suisses à rude épreuve. La concurrence est vive, notamment dans les régions frontalières à proximité de l’Allemagne et de l’Autriche où il est difficile de gagner des parts de marché.

Un prix nettement plus stable et bien moins élevé que celui des fossiles
Depuis 2008, le prix par kilowattheure pour les pellets se situe dans une fourchette comprise entre 7.14 centimes et 8.56 centimes maximum et est donc plutôt stable, sachant qu’il était toujours nettement inférieur à 8 centimes depuis mai 2015. En ce qui concerne le mazout, la fourchette de prix était comprise entre 6.18 centimes et 13.38 centimes par kilowattheure pour la même période; le prix était cependant en grande partie nettement supérieur à 9 centimes. Au cours de cette période, le gaz coûtait en moyenne entre 8.66 centimes et 11.19 centimes par kilowattheure. La chaleur obtenue à partir des pellets est donc non seulement la plus écologique, mais aussi la plus avantageuse en termes de niveau des prix et de stabilité des prix. De plus, les pellets consumés en Suisse ne proviennent pas d’un pays lointain, comme c’est le cas pour le mazout et le gaz, mais sont en majorité fabriqués en Suisse. Le reste est importé d’Allemagne et d’Autriche.

Le pionnier suisse des pellets de bois
Josef Bürli-Zettel, copropriétaire de Bürli Trocknunganlage AG, s’exprime au sujet du prix peu élevé des pellets: «La concurrence est actuellement très rude en raison de la crise économique, des températures douces de l’hiver dernier et des entrepôts de pellets qui sont encore pleins. Certains fournisseurs d’énergie essaient de trouver de nouveaux clients avec des promotions spéciales.» Bürli Pellets est le pionnier suisse en matière de pellets de bois: depuis 1996, l’entreprise produit des pellets de bois. En 2006, Bürli a mis en service une nouvelle installation de production de pellets. «Aujourd’hui, nous produisons plusieurs milliers de tonnes de pellets de bois chaque année», poursuit Josef Bürli-Zettel. La production répond aux normes européennes les plus strictes: la qualité, le commerce et le transport sont certifiés ENplus A1. L’entreprise, qui vient tout juste de faire l’acquisition d’un sixième camion de pellets, peut stocker les pellets dans ses propres silos. «À côté de notre production, nous achetons aussi chaque année d’importantes qualités de pellets pour la vente», ajoute son fils, Peter Bürli, qui dirige l’entreprise familiale. Outre la production de pellets de bois, Bürli transforme dans son unité de séchage de l’herbe et de la luzerne en pellets ou en balles. À l’automne, du maïs est transformé en pellets de maïs entier, d’épis broyés et CCM. Pour compléter la gamme de produits, des granulés de foin de prairie sont également produits comme fourrage pour les chevaux. Josef Bürli-Zettel s’inquiète du niveau bas des prix pour les pellets de bois: «C’est mauvais pour le marché et les producteurs. Si le prix de la matière première augmente, le prix des pellets réaugmentera aussi à l’automne!»

L’importateur d’Allemagne
L’entreprise familiale allemande Ley Mineralöl GmbH vient du secteur fossile et propose également des pellets de bois depuis plus de 10 ans. Stefan Kitzmann, responsable du département pellets de bois, explique: «Nous disposons dans le sud de l’Allemagne d’une large base de clients satisfaits et souhaitons maintenant développer nos parts de marché en Suisse.» Ley mise sur ses pellets de bois antipoussière: «Nous transformons dans notre usine les pellets ENplus traditionnels provenant du sud de l’Allemagne en pellets de bois antipoussière. Nous privilégions des itinéraires de livraison courts jusqu’à notre entrepôt central qui se trouve à Constance.» Kitzmann constate que les prix chutent généralement au printemps et ajoute: «sur le marché suisse, la concurrence est très rude depuis toujours en raison des nombreux acteurs suisses et étrangers.» Selon propellets.ch, près de 80% des besoins en pellets sont fabriqués dans le pays. Stefan Kitzmann en est persuadé: «La concurrence se joue presque toujours sur le prix, bien que celui-ci n’atteste pas de la qualité réellement fournie. Le transport et le stockage chez le client représentent la source d’erreur numéro 1 pour les pellets de bois. Les petits granulés sont très durs à l’extérieur, mais très mous à l’intérieur. La poussière et les fines particules obstruent ensuite les installations de chauffage. Afin d’éviter ce désagrément, nous proposons des pellets de bois antipoussière.»

*TVA et livraison incluses

Texte : Anita Niederhäusern, éditrice prixpellets.ch et ee-news.ch

0 commentaires

Ajouter un commentaire

 
  • Ökofen

  • Liebi LNC

  • Windhager

  • Tiba

  • Heizmann

  • Fröling
 

Publicité

Ici vous trouverez les tarifs publicitaires PDF

Newsletter

 

Suivez-nous!