Actualité

04. août 2020

Comparé à la même période de l’année précédente (1.329 mio. t), le volume de production a encore augmenté, enregistrant cette fois une hausse de 173‘000 t, soit 13%. Image: DEPV

Allemagne: production record de pellets avec plus de 1.5 mio. de tonnes au cours du 1er semestre 2020 – augmentation de 13% par rapport à l’année précédente

(PM) En Allemagne, ce sont 1.502 mio. de tonnes (t) de pellets qui ont été produits au cours du 1er semestre 2020, soit un volume encore jamais atteint auparavant. La tendance de ces dernières années se poursuit. Comparé à la même période de l’année précédente (1.329 mio. t), le volume de production a encore augmenté, enregistrant cette fois une hausse de 173‘000 t, soit 13%. En raison de la nette augmentation des achats de chaudières à pellets, les exportations de pellets pourraient chuter à long terme.

L’association allemande du bois énergie et des pellets (DEPV) explique ce phénomène par l’augmentation de la demande en Allemagne et à l’étranger, combinée avec une excellente base de matières premières. Les producteurs allemands de pellets ont réagi à cette demande en agrandissant leurs bâtiments ou en construisant de nouvelles usines, notamment dans les régions boisées de moyenne montagne.

96.6.% de qualité A1 ENplus
Les pellets produits en Allemagne appartiennent à 96.6 pour cent à la classe de qualité maximale ENplus A1. Les résineux constituent la matière première principale (97.6 pour cent). La part de sous-produits de scieries (85.8 pour cent) servant de matériau de base privilégié pour les producteurs allemands de pellets a légèrement baissé par rapport aux années précédentes, ce qui est dû au volume important de chablis. Pour l’exploitation forestière, la production de pellets est particulièrement intéressante car elle offre un nouveau débouché pour le chablis.

Augmentation des ventes de chaudières à pellets de 150%
Les fabricants de chaudières font état d’augmentations des ventes de chaudières à pellets d‘environ 150 pour cent au cours du premier semestre 2020. À côté des subventions élevées, la hausse de la demande s’explique par l’instauration de la taxe carbone pour les énergies fossiles à partir de l’année prochaine, ainsi que par l’interdiction du chauffage au mazout prévu pour 2026. L’association DEPV s’attend à ce que les prévisions concernant les ventes de chaudières et celles concernant le volume de production soient dépassées à la fin de l’année.

16% sont destinés à l’exportation
Dans ce contexte, l’association DEPV prévoit également une baisse du taux d’exportation à moyen terme. Au cours du premier semestre 2020, ce taux est de 16.4 pour cent, ce qui est dû à la demande des pays voisins. La part de marchandises en sacs est de 21.0 pour cent et donc un peu moins élevée qu’au cours des années précédentes. Lors du premier semestre, le prix des pellets est resté bas et stable avec une moyenne de 247.41 EUR/t voire 4.95 ct/kW pour l’achat de 6 t.

Texte: Deutsche Energieholz- und Pellet-Verband e.V. (DEPV)

0 commentaires

Ajouter un commentaire

 
  • Fröling

  • Ökofen

  • Liebi LNC

  • Windhager

  • Tiba

  • Heizmann
 

Publicité

Ici vous trouverez les tarifs publicitaires PDF

Newsletter

 

Suivez-nous!