Actualité

15. oct. 2020

Avec 9.62 centimes par kWh en septembre 2020, le gaz naturel coûtait environ 34 % plus cher que les pellets, qui coûtaient 7.16 centimes par kWh, en revanche, le mazout était environ 12 % moins cher que les pellets. Image : prixpellets.ch

La légère tendance à la baisse des prix des pellets, observée par prixpellets.ch depuis 2015, se poursuit. prixpellets.ch

Pellets : les prix restent stables malgré la baisse des températures

Bien que l’automne soit déjà bien frais et qu’on ne semble pas se diriger vers un été indien, le prix des pellets reste très stable en ce mois d’octobre. Avec une moyenne de 351,90 francs*, une tonne ne coûte qu’un franc de plus qu’en septembre. Et les prix ont même baissé de 2 % par rapport à 2019.

La légère tendance à la baisse des prix des pellets, observée par prixpellets.ch depuis 2015, se poursuit donc. Outre l’évolution des prix à long terme, le relevé indépendant effectué par prixpellets.ch montre également que le prix des pellets augmente généralement en automne et atteint son maximum à la fin de l’hiver.

Les énergies fossiles, grandes responsables des émissions de CO2
Les pellets constituent l’une des solutions les plus efficaces dans la lutte contre le changement climatique. En effet, 75% des émissions de CO2 en Suisse sont imputables à l’utilisation d’énergies fossiles. Chaque système de chauffage fossile remplacé par des pellets réduit directement les émissions de CO2. Cela s’applique également aux systèmes de chauffage au gaz, car l’extraction du gaz entraîne d’importantes émissions de méthane.

Le gaz n’est pas une technologie de transition
Dans une étude publiée en août 2019, le groupe de réflexion indépendant allemand Energy Watch Group relève que le passage du charbon et du pétrole au gaz naturel accélère le changement climatique en raison des émissions alarmantes de méthane. Globalement, le passage du charbon et du pétrole au gaz naturel dans les centrales électriques et les systèmes de chauffage augmenterait même d’environ 40 % l’effet de serre relatif à la consommation d’énergie. Verdict de l’Energy Watch Group : le gaz est tout sauf une technologie de transition.

Le gaz naturel bien plus cher
Par ailleurs, avec 9.62 centimes par kilowattheure en septembre 2020, le gaz naturel coûtait environ 34 % plus cher que les pellets, qui coûtaient 7.16 centimes par kilowattheure dans notre pays à la même période. En revanche, le mazout était environ 12 % moins cher que les pellets, avec 6.35 centimes par kilowattheure, en raison de l’offre excédentaire en pétrole brut à l’échelle mondiale.

Suppression massive d’emplois dans l’industrie pétrolière
Cependant, les compagnies pétrolières connaissent de graves difficultés et les bas prix du pétrole creusent de gros trous dans leurs coffres : le géant américain du pétrole et du gaz Exxon Mobil a annoncé la suppression de 1600 emplois en Europe. L’entreprise texane a justifié cette décision par les conséquences économiques de la pandémie de coronavirus. La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell prévoit de supprimer 7000 à 9000 emplois d’ici à la fin de l’année 2022. BP aussi procède à des suppressions massives d’emplois concernant plus de 10’000 postes (voir ee-news.ch du 8.10.2020 >>).

*Prix moyen, TVA et livraison comprises

Texte : prixpellets.ch et d’ee-news.ch

0 commentaires

Ajouter un commentaire

 
  • Heizmann

  • Fröling

  • Ökofen

  • Liebi LNC

  • Windhager

  • Tiba
 

Publicité

Ici vous trouverez les tarifs publicitaires PDF

Newsletter

 

Suivez-nous!