Actualité

16. févr. 2022

En considérant dans sa globalité le mix de grumes épicéa/sapin (pondération par quantités selon l'Office fédéral de la statistique, OFS), l'indice des prix a augmenté de +34.2%. Image : Forêt Suisse

Forêt Suisse : Les prix des bois ronds se sont redressés, leur niveau actuel doit être maintenu

(CP) En 2021, les prix des sciages ont pris l’ascenseur sur les marchés internationaux. En conséquence, ceux des produits suisses ont aussi pu être augmentés. Après une progression modérée au premier semestre, pendant lequel les contrats de livraison déjà passés devaient encore être honorés, les prix des grumes et des sciages suisses se sont nettement appréciés au second semestre.

De la sorte, les grumes de résineux ont retrouvé à peu près leur niveau de prix de 2014. Cette remontée des bois ronds était nécessaire; leurs prix avaient atteint un plancher historique début 2021.

Années moroses de 2007 à 2021
Les prix des bois bruts ont beaucoup baissé entre 2007 et début 2021. C'est ce que montrent les récents chiffres du Réseau d'exploitations forestières de la Confédération. Publiés à la mi-2021, ils révèlent qu'entre 2017 et 2019 les exploitations forestières suisses ont dû faire face, tous assortiments de bois bruts confondus, à une perte moyenne de 16 francs par mètre cube.

Une année turbulente
2021 a été une année turbulente pour le marché du bois. La statistique actuelle des prix des assortiments de grumes résineuses de Forêt Suisse offre une vision sur les chiffres les plus récents. Ces assortiments sont intéressants parce qu'ils sont majoritairement transformés dans des scieries suisses. En comparant les prix moyens pondérés par quantités de la période novembre/décembre 2021 avec les valeurs de référence de septembre/octobre 2020, on constate les évolutions suivantes :

Bois ronds d’épicéa

 

 

Epicéa qualité B

+21.1% à +35.2%

(état à fin 2021: 105 à 130 CHF/m3p**)

Epicéa qualité C

+35.4% à +54.0%

(état à fin 2021: 84 à 107 CHF/m3p**)

Epicéa qualité D

+72.2%

(état à fin 2021: 69 CHF/m3p**)

Bois ronds de sapin

 

 

Sapin qualité B

+11.9% à +24.6%

(état à fin 2021: 89 à 113 CHF/m3p**)

Sapin qualité C

+21.0% bis +34.6%

(état à fin 2021: 73 à 81 CHF/m3p**)

Sapin qualité D

+93.2%

(état à fin 2021: 64 CHF/m3p**)

*Les assortiments B sont les plus demandés et correspondent à la meilleure qualité. D correspond à la qualité de bois la plus faible. **m3p = mètre cube plein

En considérant dans sa globalité le mix de grumes épicéa/sapin (pondération par quantités selon l'Office fédéral de la statistique, OFS), l'indice des prix a augmenté de +34.2%. Pour certains assortiments, des écarts plus élevés sont toutefois possibles aux échelons régionaux.

Remontée réjouissante à un niveau indispensable
Cette évolution des prix à la production réjouit le conseiller aux Etats Daniel Fässler, président de Forêt Suisse: «Je suis soulagé que les prix des bois ronds aient augmenté de façon à permettre en maints endroits une exploitation de la forêt suisse qui couvre au moins les coûts. Les cours de ces dernières années avait causé de gros soucis aux propriétaires forestiers. J’escompte que l’évolution positive se poursuivra, établissant de solides fondements pour la planification des coupes de bois.»

L'évolution des prix du bois suisse est positive pour l'ensemble de la filière du bois. Thomas Lädrach, président d'Industrie du bois Suisse, le confirme: «Du point de vue des scieurs, je peux dire que les évolutions sont équilibrées entre les grumes et les sciages. Même si certaines hausses de prix des sciages ont pu être répercutées avec un peu de décalage et de manière plus modérée qu'à l'étranger, on constate que le marché fonctionne. L'évolution de la valeur des marchandises auprès des propriétaires forestiers et des entreprises industrielles est, pour faire court, plausible, et elle s'est faite dans des proportions à peu près similaires.»

Forte demande pour le bois suisse
Thomas Lädrach s'attend à une nouvelle hausse des prix de certains assortiments de bois ronds. Après la nette augmentation de ceux des grumes de sciage, ceux du bois d'énergie pourraient suivre. Selon Daniel Fässler, c'est même indispensable après les baisses de rendements constatées depuis des années  «les propriétaires forestiers ont besoin d'une perspective positive et de sécurité pour planifier la gestion sylvicole, ce qui passe par une nouvelle amélioration du revenu global des ventes de bois. C'est la seule façon de garantir que cette matière première durable et renouvelable de la forêt suisse continue d’être récoltée dans les années et les décennies à venir, et que les possibilités de récolte soient mieux utilisées. Il faut passer les commandes à temps avant la saison des coupes et à des prix convenus».

Les présidents des deux associations s'attendent à ce que la demande de bois suisse reste forte en 2022. Les consommateurs savent, ou bien ils l’apprennent lorsqu’ils en font la demande, que les coûts de construction ne sont guère plus élevés avec du bois suisse.

Durabilité, matière première et mise en valeur régionales: la prise de conscience sur ces sujets s’amplifie. De surcroît, les produits en bois indigène étaient parfois moins chers que ceux importés et les délais de livraison étaient fiables. Représentant de la troisième génération à la tête d’une entreprise de sciage, Thomas Lädrach le confirme: «Nous avons servi nos acheteurs de longue date dans les délais, à des prix équitables, et même de nouveaux clients quand c’était possible. Ces filières d'approvisionnement fonctionnent bien».

Les partenariats, un fonctionnement optimal
2021, année d’exception, a surtout montré que les partenariats de longue date constituent un optimum en termes de fonctionnement. La filière forêt-bois ne peut marcher que s’il est tenu compte des intérêts de tous ses participants. ForêtSuisse et Industrie du bois Suisse s'engagent ensemble pour de meilleures conditions cadres dans la branche et continueront à promouvoir activement l'usage du bois suisse.


Forêt Suisse – Association des propriétaires forestiers
Forêt Suisse est l’association faîtière des propriétaires forestiers. Elle représente les intérêts des quelque 250000 propriétaires de forêts privées et publiques du pays. Forêt Suisse s’engage en faveur de conditions cadres permettant aux propriétaires, exploitantes et exploitants forestiers
de pratiquer une sylviculture économiquement viable, écologiquement durable, et de préserver la vitalité et la biodiversité des forêts.


Texte : Foret Suisse

0 commentaires

Ajouter un commentaire

 
  • Tiba

  • Heizmann

  • Fröling

  • Allotherm

  • Ökofen

  • Liebi LNC

  • Windhager
 

Newsletter

 

Suivez-nous!